La pub fait le mur !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sur la Nationale 113

En 1824, la Route Nationale 113 a succédé à la Route Impériale 133. Elle desservait le trajet Narbonne-Toulouse. En 1952, elle fut étendue vers l'est jusqu'à Marseille, et vers l'ouest pour se terminer à Bordeaux.


Un panneau indicateur à Villepinte.

Suite aux déclassements de 2005, transférant une majeure partie de la gestion des routes de l'État vers les Départements, cette route a été pour une grande part renumérotée en routes départementales, dont le numéro se termine toujours par 13.


Plaque de cocher à Avignonet Lauragais.

Voir aussi  :

La page Wikipedia et la page WikiSara sur le sujet.

*

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 29 décembre 2014

Les tours de Carcassonne...

Charles Trenet n'avait pas chanté que la Nationale 7.

Nous partirons sur la route de Narbonne.
Toute la nuit, le moteur vrombira
Et nous verrons les tours de Carcassonne
Se profiler à l'horizon de Barbaira.

Chantait-il dans la chanson A la porte du garage en 1955.

201402N113_Carcassonne_1.jpg

Arrivés aux portes de la Préfecture de l'Aude, on trouve d'abord cette publicité à peine lisible pour un pépiniériste.

201402N113_Carcassonne_2.jpg

En ville, voici ensuite cet ensemble de publicités. Hormis la double annonce pour St Yorre, le palimpseste résistera à la lecture.

201402N113_Carcassonne_3.jpg

Même après avoir forcé le contraste.
La prise en photo de ce mur a provoqué une discussion un peu compliquée avec un riverain...

201402N113_Carcassonne_4.jpg

Nous saluons la cité et quittons pour aujourd'hui la Nationale 113. Peut-être la retrouverons-nous un autre jour...

Rendez-vous sur les bord de la Méditerranée pour terminer l'année.

mardi 23 décembre 2014

Pépites à Pezens (Ou le téléphone à UN chiffre)

Avant Carcassonne, le passage de la Nationale 113 à Pezens montre des murs publicitaires dans un état divers.

201402N113_Pezens_1.jpg

Voici un mur peu lisible, et, pour arranger le tout, à contre jour.

201402N113_Pezens_2.jpg

La publicité Schell, de facture manifestement récente, a recouvert d'autres publicités que nous ne pourrons pas identifier.

201402N113_Pezens_3.jpg

Pas plus que nous ne pourrons savoir ce qui se trouvait ici. Mais admirez le numéro de téléphone, voilà pour la pépite.

201402N113_Pezens_4.jpg

Une publicité Kronembourg est là en lot de consolation.

201402N113_Pezens_5.jpg

Tout comme les restes colorés d'une petite publicité pour Rasurel.

jeudi 18 décembre 2014

D'Alzonne à Pezens

Les publicités routières sont plutôt rares en rase campagne. On les trouve généralement dans les agglomérations. Mais Exceptio firmat regulam in casibus non exceptis, ce ne sera pas le cas, ce 28 février 2014. Sur la Route Nationale 113. en effet, nous ne découvrirons pas moins de 4 murs publicitaires sur les 8 kilomètres qui séparent Alzonne de Pezens.

201402N113_Apres_Alzonne_01.jpg

Tout d'abord, ce mur sur lequel on distingue une publicité pour les Huiles Renault. Les autres publicités sont indéchiffrables.

201402N113_Apres_Alzonne_02.jpg

Immédiatement après, cette belle publicité pour le Chocolat Menier a très bien survécu aux ravages du temps.

201402N113_Apres_Alzonne_03.jpg

Encore lisible, cette publicité pour Olida salue vaillamment les conducteurs.

201402N113_Apres_Alzonne_04.jpg

Et enfin ce corps de ferme sur le bord de la route, a manifestement accueilli plusieurs publicités...

201402N113_Apres_Alzonne_05.jpg

... mais seule Esso a subsisté.

PS : En attendant le prochain billet et puisqu'on a parlé de Menier, faisons un amical bonjour aux collègues 1 & 2 ), mais surtout, allez-donc lire et relire ce très beau billet chez Clio !

mardi 16 décembre 2014

Alzonne


201402N113_Alzonne.jpg

Après Villepinte, la bourgade d'Alzonne nous accueille, avec un mur Dubonnet.

Le double affichage du logo SCAP, ajouté au fait manifeste qu'il y a palimpseste, m'invite à aller y voir de plus près.

201402N113_Alzonne_2.jpg

Regardez bien, amis lecteurs : on distingue, sous le premier DU - BON - NET, la même marque écrite trois fois, dans une variante diagonale de ce que j'ai appelé "le négatif en rouge."

Et ce n'est pas tout : on devine qu'il y a eu "autre chose" notamment (mais pas uniquement) à l'horizontale, au niveau du BON central.

dimanche 14 décembre 2014

Villepinte enfin...

Avant de quitter les villepintois, nous saluons ce pignon peint aux couleurs de la marque Fina. La flèche donne à penser que cette publicité devait annoncer une station service toute proche.

201402N113_Villepinte_08.jpg

vendredi 12 décembre 2014

Villepinte toujours

Aujourd'hui, une publicité pour une entreprise spécialisée dans la vente de végétaux. Cette entreprise est située dans un village voisin.

201402N113_Villepinte_07.jpg

mercredi 10 décembre 2014

Villepinte encore

Aujourd'hui, une publicité Frigeavia encore lisible. Les pignonistes affectionnaient particulièrement les dispositions en angle pour cette marque.

201402N113_Villepinte_06.jpg

dimanche 7 décembre 2014

Énigmes villepintoises

Cela devait arriver, voilà quelques jours que nous n'avions pas sollicité votre sagacité. À Villepinte toujours, deux murs recouverts de publicités récentes sont autant d'énigmes qui défient notre culture publimuralophile.

201402N113_Villepinte_04.jpg

Plusieurs publicités colorées se sont partagées ce mur, souhaitons qu'un jour on puisse les identifier.

201402N113_Villepinte_05.jpg

Sur ce mur, nous reconnaissons la marque Gibaud, petit lot de consolation...

jeudi 4 décembre 2014

Villepinte

Nous sommes donc le 28 février 2014, sur l'axe Toulouse - Carcassonne, sur l'antique Nationale 113. Le village d'aujourd'hui va nous occuper quelques jours.

201402N113_Villepinte_01.jpg

À l'entrée du bourg, nous trouvons un mur Valentine.

201402N113_Villepinte_02.jpg

Le palimpseste avec Esso est très lisible.

201402N113_Villepinte_03.jpg

Mais nous n'avons pas su identifier la marque que nos deux compères ont remplacée.

samedi 29 novembre 2014

Palimpsestes chauriens

Toujours à Castelnaudary. La découverte du jour devrait vous plaire...

201402N113_Castelnaudary_4.jpg

Sur la route de Carcassonne, on aperçoit au loin un mur prometteur,

201402N113_Castelnaudary_5.jpg

sur lequel les annonceurs et pignonistes se sont livré pendant des dizaines d'années une guerre sans merci. Décomposons en termes héraldiques ce bijou de publicités mélangées.

201402N113_Castelnaudary_5a.jpg

Dans le canton dextre du chef, Dubonnet (admirez le "négatif en rouge") a pris la place de Frigeco. Mais qu'y avait-t-il avant, dans ce cadre bleu ? Total, peut-être...

201402N113_Castelnaudary_5b.jpg

Le canton senestre du chef pour sa part nous montre une lutte homérique entre Vitteloise et St Yorre, sans révéler pour autant lequel était le premier. Mais qu'y avait-t-il avant, dans ce cadre vert ?

201402N113_Castelnaudary_5c.jpg

Passons maintenant au canton dextre de la pointe. Je n'ai pas identifié les publicités qui se trouvaient là. Mais remarquons que les pignonistes ont soigné l'encadrement de la fenêtre.

201402N113_Castelnaudary_5d.jpg

Voici pour finir le canton senestre de la pointe. Sans conteste, ami lecteur, il y avait ici une publicité pour Total. En haut, on devine les lettres du mot "Carcassonne."

- page 1 de 2