La pub fait le mur !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 7 février 2017

Beaux murs du Bugey seconde

Vous rappelez-vous de ces photos envoyées par Nicole ?

Voici, assemblées rien que pour vous, une composition de deux trouvailles qu'elles nous rapporte d'Oyonnax,

NicoleOyonnax.JPG

Encore merci, Nicole pour ces belles prises !

jeudi 29 octobre 2015

Énigme Neyrolande

Voici donc le dernier mur pour Neyron, de ce 24 mai 2015, dernier mur qui est en réalité le deuxième si vous avez bien suivi toute l'histoire... Après la belle publicité pour Solexine, voici maintenant un mystère : qu'y a-t-il sur ce mur ?

20140524_Neyron_6.jpg

20140524_Neyron_7.jpg

20140524_Neyron_8.jpg

mardi 27 octobre 2015

A condicion de pedalar, deuxième

Le second billet à Neyron présente donc le premier mur que nous y avons trouvé.

20140524_Neyron_1.jpg
Sur cette maison, en très bel état de conservation,

20140524_Neyron_2.jpg
une publicité pour le carburant Solexine, qui alimentait les célèbres VeloSoleX, s'étale fièrement. La voici ici recadrée et redressée.

20140524_Neyron_3.jpg
Le contraste nous confirme que la publicité a été repeinte sur elle-même.

20140524_Neyron_4.jpg
On devine plus qu'on ne lit "Carburant pour moteurs Deux Temps." Les autres inscriptions resteront mystérieuses.

Les murs peints Solexine sont assez rares, la trouvaille est donc belle.

20140524_Neyron_5.jpg
"Avenir Publicité" apparaîit à la fois en toutes lettres et aussi avec un logo représentant un "AP" stylisés, l'ensemble tendant à valider l'hypothèse selon laquelle, non seulement la publicité a été repeinte sur elle-même, mais aussi que l'annonceur a fait de même avec sa marque...

dimanche 25 octobre 2015

Le téléphone à 7 chiffres


20140524_Neyron_9.jpg


De retour sur Lyon ce 24 mai 2014, nous voici dans la commune de Neyron, proche de Rillieux-la-Pape. Nous y prendrons trois murs, et vous vous attendez naturellement à ce que nous commencions par le premier. C'était sans compter sur l'actualité car aujourd'hui est un jour spécial. L'ordre des murs est bousculé, voici aujourd'hui le troisième et dernier des murs pris à Neyron.

En 1980, alors que toute la France n'était pas encore automatiquement commutée, la région lyonnaise connut un numéro à 7 chiffres. C'était déjà banal dans la capitale ! Il fut en effet nécessaire de rajouter un septième chiffre au numéro de téléphone canonique des abonnés. L'opération se fit en réduisant à un chiffre le nombre de la zone d'appel. Pour appeler l'interurbain, on composait le 16, puis le nombre à deux chiffres de la zone d'appel, puis enfin le numéro à 6 chiffres de l'abonné. Le préfixe de zone lyonnais était le 78. Il devint 7 et le 8 s'ajouta au numéro d'abonné. Seuls les usagers de la zone de numérotation se rendirent compte de quelque chose : eux, ne composaient pas le 16 et durent passer à 7 chiffres. Vous avez suivi ?

Le plan de numérotation à 7 chiffres de Lyon n'eut jamais de problème de saturation car le 25 octobre 1985 à 23 heures, Louis Mexandeau, Ministre des PTT, lança la révolution du plan de numérotation à 8 chiffres, promu à la télévision par Léon Zitrone et une petite Caroline. C'était il y a tout juste 30 ans. À la minute près.

Vous trouverez sur le site de l'INA les publicités préparant la France à la mutation du téléphone à 8 chiffres. La campagne de communication commença en mai par ce spot. Elle continua en juin par trois spots, celui-ci, celui-là et celui-ci. Elle se termina le 1er octobre par celui-ci.

Léon Zitrone décéda 10 ans et un mois plus tard. Mais cela n'a aucun rapport.
Nous ne savons pas en revanche ce qu'est devenue Caroline.

vendredi 23 octobre 2015

Oui, mais où ?...

Quelque part entre Cerdon, Mérignat et Ambronay se trouve ce mur. L'ennui c'est que nous ne savons pas où... Coutelier disent nos notes, ce qui ne semble pas faire partie des hameaux ou lieux-dits de l'Ain...

20140524_Coutelier_1.jpg
Nous pouvons toujours tenter de deviner quelle publicité se trouve sous le panneau qui la masque. Remarquez, sur la droite, la signature de l'annonceur Cipe et un encadrement jaune, probablement destiné à recevoir une autre annonce.

20140524_Coutelier_2.jpg
Consolons-nous en examinons cette publicité lisible pour Martini, avec cette nuance qu'elle n'est pas encadrée de la couleur attendue...

mercredi 21 octobre 2015

Infinitif sussurien. Où l'on retrouve le Haut-Bugey

Nous sommes le 24 mai 2014 et il faut bien le constater, il n'y a plus de Cerdon à la maison. Qu'à cela ne tienne, nous partons rendre visite à M. Martin !

20140524_Jujurieux_1.jpg
À Jujurieux, les habitants s'appellent des Sussuriens. Mais ce n'est pas une marque locale que nous voyons ici vantée.

20140524_Jujurieux_2.jpg
Mirons ce beau slogan en carré. Où l'on attendrait une forme impérative, on lit un infinitif. S'agirait-il d'une erreur de grammaire ? Il semblerait que non.En effet, l'infinitif est de bonne pratique pour remplacer l'impératif quand on s'adresse à un interlocuteur indéterminé, nous apprend la Grammaire du français de Denis/Sancier.

Et pour M. Martin, questionneras-tu, lecteur exigeant ? Hélas, il "a vendu" et son remplaçant n'est pas là... Nous remplirons donc le coffre de nectar rosé pris chez d'autres producteurs. Nous reviendrons bien un jour, et vous dirons ce que nous avons pensé de la relève.

lundi 5 octobre 2015

Beaux murs dans le Bugey

Les photos d'aujourd'hui nous viennent de la deuxième ville de l'Ain par sa taille. J'ai nommé Oyonnax. Et on ne prononce pas le X.

OyonnaxResistance.JPG
Entonnons d'abord le chant des partisans. Ce mur nous rappelle que la ville a été décorée de la médaille de la Résistance.

OyonnaxPlasturgie.JPG
Capitale du peigne au XVIIIème siècle, Oyonnax a vu au XIXème arriver le celluloïd puis les plastiques, et est devenue la capitale de la plasturgie.

Oyonnax.JPG
Admirons ces magnifiques publicités (récentes ou restaurées ?), évocations parfaitement vintage de la vie quotidienne au temps des 30 glorieuses.

Merci à Nicole pour ces belles photos ! Il est normal qu'une tarnaise s'intéresse à Oyonnax, puisqu'on y trouve aussi un prestigieux club de rugby... Vous pouvez suivre le joli blog de Nicole en cliquant ici.

lundi 28 septembre 2015

Dans le Haut Bugey...

Eh bien nous voici donc de retour. Avec des murs pris il y a exactement un an.

Martignat_1.jpg
Martignat (on ne prononce pas le T) une publicité pour Grammont, les téléviseurs.

Martignat_2.jpg
Il me semble distinguer un slogan "Mieux qu'un nom, un renom" ?...

Nantua_1.jpg
Une publicité / enseigne d'hôtel à Nantua, une des trois sous-préfectures de l'Ain, qui a la bonne idée de ne pas avoir de consonne finale, ça aide à la prononciation correcte.

Nantua_2.jpg

mardi 7 août 2012

Retour à Cerdon

14 juillet 2011, la cave est vide et nous sommes libres. Direction le pays de Cerdon, nous allons chez M. Martin, dont on nous a dit grand bien. Et nous confirmons : en dehors de sa moustache légendaire, son vin est un vrai bonheur.
Nous ramenons aussi un petit peu quelques murs...

14juilletcerdon01.jpg

A la sortie de Cerdon, un mur "Vichy", superposé sur une publicité perdue (Jambons Olida ?)

14juilletcerdon02.jpg

A l'entrée de Poncin, une publicité locale. Note pour plus tard : penser un jour à aller manger une galette à Pérouges...

dimanche 29 juillet 2012

Dans le payx de Gex

8 mai 2011. Cette fois, Charlène concourt au pied du Jura, un endroit qu'elle aime bien. Il faut dire que les installations sont superbes et que la compétition est de qualité.
Pour ma part, je vous ramène deux publicités.

mai2011_Gex_1.jpg
Admirons tout d'abord cette maison peinte toute hauteur. Au premier plan, une publicité "Evian" qui recouvre une publicité "Pernod Fils." L'annonceur, s'appelait-il SCAP ou SCAD ? J'avoue à cet instant que je n'en sais rien..."

C'est VITTEL et non Evian, on voit bien que tu ne bois pas que de l'eau ! SB
Même sans double foyer il est bien visible SCAP et non SCAB SB

Bon d'accord pour Vittel, sinon la photo d'origine est à la disposition de toute personne qui souhaiterait arbitrer ce différent... JCB
mai2011_Gex_2.jpg
Ensuite une publicité peinte sur bois, en bien plus mauvais état. Mais vous aurez reconnu la marque inimitable !

- page 1 de 2